Galerie de présentations

Outiller nos étudiants pour la réussite : Une collaboration industrie-éducateurs pour l’acquisition de compétences professionnelles (A) (HE.2)

Volet : Reconcevoir la pédagogie

Lorsque les étudiants et les nouveaux diplômés rencontrent des difficultés en milieu de travail, ce n’est généralement pas parce qu’ils manquent de compétences techniques, c’est plutôt parce qu’ils n’ont pas les compétences non techniques essentielles pour faire leur travail de façon efficace. Dans le secteur de l’électricité, beaucoup d’employeurs sont d’avis que certaines compétences non techniques comme la communication, la curiosité, la pensée critique sont des atouts d’égale importance pour les candidats. Or, le manque de clarté dans le langage définissant ce qui constitue une compétence non technique et les questions à savoir qui devrait les enseigner et comment mesurer les compétences ont jusqu’ici compliqué la bonne préparation des étudiants au monde du travail.

Afin de combler ce manque de compétences non techniques, RHIEC a entrepris une étroite collaboration avec des établissements postsecondaires, des employeurs de l’industrie et des organismes gouvernementaux pour mieux définir ce type de compétences (souvent rassemblées sous la désignation floue de « savoir-être » ou simplement appelées « compétences générales ») et pour créer un programme d’apprentissage à l’aune duquel les compétences peuvent être mesurées et vérifiées.

Cette séance portera sur les incidences du développement des compétences générales en vue de l’embauche et du recrutement dans l’ensemble des secteurs et décrira comment une telle formation peut servir de modèle à d’éventuelles collaborations entre l’industrie et le milieu de l’enseignement. En prenant l’approche de micro-certification de RHIEC comme étude de cas, la séance démontrera comment l’enseignement des compétences générales peut s’harmoniser avec les exigences des provinces, les modalités de prestation et les besoins en matière de compétences de l’industrie.

Conférenciers

Mark Chapeskie

Directeur des programmes et du développement

Ressources humaines, industrie électrique du Canada (RHIEC)

< Retour au programme