Programme

Au British Columbia Institute of Technology (BCIT), la durabilité s’appuie sur l’autochtonisation (A/IS)

April 28, 2021 | 1:15 - 2:00

Volet : Incarner le développement durable

Le BCIT a adopté une vision autochtone en 2019 et une vision durable en 2020. Ces deux visons font la promotion de la justice sociale au moyen d’un réexamen historique du traitement inéquitable des peuples autochtones et du besoin de réconciliation et cherchent à encourager la compréhension du fait que l’accès inéquitable aux ressources mène à des phénomènes non durables comme les changements climatiques. La vision autochtone encadre l’action et la responsabilisation dans les efforts de sensibilisation et de compréhension faits à l’égard de la vérité, de la réconciliation, de l’autochtonisation, de l’héritage colonial et de la réalité contemporaine du Canada et des peuples autochtones. Engager les enseignants, les étudiants et les membres du personnel dans une aventure collective d’apprentissage et d’actions liées à la vision autochtone et à la vision durable fait des efforts de promotion de la justice sociale en cours un élément unificateur dans une transition équitable vers un avenir durable.

L’Association for the Advancement of Sustainability in Higher Education (AASHE) a créé un système de suivi et de communication de la durabilité, les STARS, pour mesurer les progrès des établissements postsecondaires qui participent à ses efforts de durabilité. Des membres du Département des initiatives et partenariats autochtones et du Bureau de la durabilité du BCIT travaillent de concert pour étudier comment la portée de ce système de suivi et de communication de la durabilité peut être adaptée et modifiée pour aussi mesurer et suivre les progrès de l’institut en matière d’autochtonisation. Les critères à mesurer sont les activités liées à l’enseignement, l’engagement, la planification et l’administration, les opérations et l’innovation. Pendant cette présentation, les participants apprendront ce que comprennent les visions autochtones et durable du BCIT, quels objets de communication des STARS de l’AASHE pourraient être efficacement adaptés pour servir les efforts de communication concernant l’autochtonisation et la réconciliation et comment le personnel de deux unités trouve de plus en plus de façons de collaborer dans cette aventure commune de transformation culturelle.

Conférenciers

Jennie Moore

Directrice, Durabilité de l’institut

British Columbia Institute of Technology

Kory Wilson

Directrice générale, Initiatives et partenariats autochtones

British Columbia Institute of Technology

< Retour au programme